Menu



Inscrivez-vous à la newsletter de la Cie Nulle Part :


Désinscription


Suivez la Cie Nulle Part sur Facebook

Zip Zap


Pièce de jonglage multimédia - Tout public - Durée 1h



Pour tout autre renseignement, contactez notre chargée de diffusion Laurence PIGNIER au 06 99 41 23 24 ou via notre page de contact.

Note d'intention

Zip Zap est une pièce de jonglage multimédia dont le projet est né en 2006. Le désir de combiner de manière totalement innovante l’art multimédia et l’art de la jonglerie a fait se rencontrer les acteurs de cet ambitieux projet.

L’une des spécificités de ce spectacle tient dans l’utilisation de la vidéo créant en permanence une interaction entre le virtuel et le réel. La scène s’enrichit  d’une nouvelle dimension où l’on bouscule les règles de la manipulation d’objets : l’écran dont les personnages passent avec aisance les frontières . Ces infractions aux lois du réel bouleversent les sens des spectateurs ; ils sont plongés dans un monde magique où réalité, fiction et imaginaire se combinent si intimement que le vrai devient faux et le faux plus vrai que le vrai.

Zip Zap est un spectacle sans paroles, tout public, d’une durée d’une heure


Affiche


Cliquez pour agrandir



Distribution

Interprétation :

Colin CAMARET
Priam PIERRET
Anthony DAGNAS

Mise en scène / scénographie :

Elie LORIER

Régie / création lumière / conception des décors :

Romain VOISINNE

Accessoiriste plateau :

Anthony DAGNAS

Création vidéo :

Christophe QUENEL

Création sonore :

Serge BOUZOUKI

Création costume :

Caroline NGUYEN PUIG

Collaboration artistique :

Patrick JANVIER : direction d’acteur


Synopsis

Un nouveau jeu vidéo promet de faire sensation : c’est un duel de jongle entre un joueur réel et  un avatar virtuel. Quoi de plus magique que de jongler avec son double ?

Mais Zip et Zap, les personnages du jeu, échappent au contrôle du concepteur, Max ; ils sortent de l’écran et débarquent dans le monde réel !

Doués d’une volonté propre, grisés par leur nouvelle liberté,  ils explorent avidement la chambre du jeune Max : tout est prétexte aux jeux et aux prouesses. Leurs aventures ludiques  se poursuivent ignorant que le monde extérieur peut s’affoler des conséquences  d’un dysfonctionnement du jeu vidéo….

Et si ce spectacle était une allégorie de ce qui pourrait se passer dans l’esprit d’un jeune, « accro » aux jeux vidéo ? … Son esprit pourrait bien se mettre à zapper, lui aussi.

Sous un regard divertissant, sont pointées les conséquences d’un abus de virtualité. Cette dernière serait-elle à consommer avec modération ?... En tout cas l’abus de ce spectacle ne peut-être que bénéfique pour votre santé.


Critiques

Cliquez sur l'auteur pour lire sa critique.

  • + Joël BRETON Directeur du centre culturel LA PALENE à ROUILLAC (16)

  • + Jean Louis THOMAS Co-organisateur du Festival JONGLISSIMO (51)

  • + Patricia CHARLES Directrice du Festival THEATRES EN FETE (16)